Un camionneur est condamné à une peine d’emprisonnement pour contrebande transfrontalière de méthamphétamine

C.-B., Le Groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé

2022-08-15 09:00 HAP

Dossier nº 2018-11505

Un camionneur de Surrey a été condamné à quatre ans d’emprisonnement pour avoir introduit clandestinement 33 kilogrammes de méthamphétamine au Canada depuis les États-Unis.

Le 18 novembre 2018, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a procédé au contrôle d’une semi-remorque à destination du Canada au Point d'entrée commercial de Pacific Highway 33 kilogrammes de suspicion de méthamphétamine dissimulés dans la cabine du conducteur. On a identifié le conducteur comme étant Sarbjit Chahal, originaire de Surrey, en Colombie-Britannique, et ce dernier a été arrêté par l’équipe du Programme de l’intégrité des frontières et de la Lutte fédérale contre le crime organisé et grave (LFCOG) de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de la Colombie-Britannique.

Une fois que Santé Canada a confirmé que les substances illicites saisies constituaient de la méthamphétamine pure à 100 %, Sarbjit Chahal a été officiellement accusé d’importation/exportation d’une substance contrôlée, et de possession d’une substance réglementée en vue d’en faire le trafic en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS).

33 kg de méthamphétamine emballée individuellement dans 60 tubes en plastique

Au cours du procès devant jury subséquent, qui a eu lieu du 22 novembre 2021 au 3 décembre 2021, Sarbjit Chahal est allé à la barre pour sa défense et a affirmé avoir posé les infractions présumées sous pression, car il avait reçu des menaces de mort d’une personne qui lui a demandé d’agir à titre de passeur.

Après délibération, le jury a reconnu Sarbjit Chahal comme étant coupable des deux chefs d’accusation, et le 22 juillet 2022, il a été condamné par la Cour suprême de New Westminster à une peine d’emprisonnement de quatre ans pour l’importation/exportation d’une substance contrôlée, et de deux ans et six mois d’emprisonnement pour possession d’une substance réglementée en vue d’en faire le trafic en vertu de la LRCDAS. Sarbjit Chahal a également reçu une ordonnance de prélèvement d’ADN, une ordonnance de confiscation et une interdiction à vie de posséder une arme à feu.

« Nous sommes déterminés à assurer la sécurité et la prospérité continues du Canada, et la réussite de cette opération conjointe démontre l’efficacité de la stratégie frontalière conjointe de l’ASFC et de la GRC visant à détecter, à prévenir, à empêcher et à perturber l’exploitation criminelle des frontières du Canada », a indiqué le surintendant Bert Ferreira, officier responsable de la LFCOG et du Programme de l’intégrité des frontières de la GRC en Colombie-Britannique.

Puisque le crime organisé transnational représente une menace importante envers la sécurité et l’économie du Canada, le Programme de l’intégrité des frontières et la LFCOG de la GRC en Colombie Britannique continuent de se moderniser et de faire face aux menaces complexes et changeantes que représente la contrebande d’armes à feu et de drogues illicites au moyen d’une collaboration continue avec ses partenaires nationaux et internationaux.

Pour signaler un crime, veuillez communiquer avec votre service de police local ou, pour conserver l’anonymat, avec Échec au crime de la Colombie-Britannique au 800-222-8477.

Diffusé par :

Cap. Arash Seyed

Agent des relations avec les médias
Crimes graves et Crime organisé de la Police fédérale (CGCOPF)
14200 voie Green Timbers, Surrey (C.-B) V3T 6P3
Bureau : 778-290-4724

Courriel : Arash.Seyed@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :