La conduite avec facultés affaiblies entraîne de graves conséquences

Chaque année en C.-B., en moyenne 65 personnes trouvent la mort dans des accidents de la route liés à la conduite avec facultés affaiblies par l’effet de l’alcool, de drogues ou de médicaments. [Source : ICBC 5 year average 2016-2020 (en anglais seulement)]

Le Code criminel du Canada interdit la conduite avec facultés affaiblies par l’effet de l’alcool ou d’une drogue ou avec un taux d’alcoolémie supérieur à 0,08.

Les lois de la C.-B. interdisent aussi la conduite avec facultés affaiblies par l’effet de l’alcool ou de drogues; de plus tout conducteur dont le taux d’alcoolémie est supérieur à 0,05 risque de perdre le droit de conduire.

Boisson alcoholique, les cles, les jouets d'autos

Si vous conduisez un véhicule à moteur ou que vous avez la garde ou le contrôle d’un véhicule à moteur et que vous avez consommé de l’alcool, vous êtes obligé au titre de la loi de subir un test de sobriété administré sur place ou un alcootest. Si le résultat de l’alcootest dépasse 0,05 ou qu’un policier qualifié pour une telle évaluation vous juge en état d’ébriété, vous ferez l’objet d’une interdiction de conduire de 72 heures. Si l’alcootest sur place indique un taux d’alcoolémie plus élevé, vous pourriez devoir subir d’autres tests de mesure des facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue.

Le Code criminel prévoit les mêmes sanctions pour l’omission ou le refus de fournir un échantillon d’haleine ou de subir une évaluation que pour la conduite avec facultés affaiblies. Si votre alcootest indique une alcoolémie supérieure à 0,08 ou que vous refusez de fournir un échantillon, vous ferez l’objet d’une interdiction de conduire de 90 jours, que vous soyez ou non ultérieurement accusé ou reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies.

La conduite en état d’ébriété est une infraction menant à l’arrestation. Si l’on vous arrête, vous pourriez vous retrouver en prison jusqu’à ce que vous soyez sobre, puissiez être libéré aux soins d’une personne responsable ou comparaissiez devant un juge.

En C.-B. il est contraire à la loi de consommer de l’alcool dans un lieu public (autre qu’un établissement ayant une licence de débit de boissons) ou dans un véhicule. L’âge légal pour consommer de l’alcool en C.-B. est 19 ans et il est interdit de fournir de l’alcool à un mineur.

La prévention est le meilleur moyen d’éviter de conduire avec les facultés affaiblies. Si vous prévoyez boire de l’alcool ou consommer des drogues, planifiez un mode de déplacement à l’avance. N’OUBLIEZ PAS : Les effets de l’alcool et des drogues qui font de vous un conducteur dangereux affectent également votre capacité de prendre de bonnes décisions.

Liens connexes


L’alcool et l’essence ne font pas bon mélange.

Date de modification :