Les prédateurs invisibles : pour vous protéger contre les escrocs, la sollicitation à froid et les fraudeurs.

Sidney-North Saanich, Prévention du crime

2021-11-02 11:05 HAP

Dossier nº 2021-5321

Les prédateurs invisibles : pour vous protéger contre les escrocs, la sollicitation à froid et les fraudeurs.

 

De nos jours, nous dépendons de nos ordinateurs et de nos téléphones intelligents pour réaliser un grand nombre de nos tâches quotidiennes. La présence grandissante au sein de notre communauté de personnes qui se servent de l’Internet et du téléphone pour tenter de profiter de nous est de plus en plus préoccupante. « En tant que policier, j’ai vu les répercussions directes à la fois de la cybercriminalité et de la fraude par téléphone sur les membres de notre communauté. Le meilleur moyen de ne pas tomber dans le piège de ces fraudeurs est de se renseigner sur les tactiques qu’ils emploient », avertit le caporal Andres Sanchez du Détachement de la GRC de Sidney/North Saanich. En 2020, le Centre antifraude du Canada a signalé un total de 42 185 victimes au pays qui, selon les estimations, se seraient fait soutirer106 millions de dollars au total. On prévoit que ce montant sera encore plus élevé en 2021.

Les tactiques utilisées par les fraudeurs revêtent de nombreuses formes, et ces derniers peuvent sembler très convaincants aux yeux de leurs victimes. Les fraudeurs peuvent communiquer avec vous par courriel, par texto, par l’intermédiaire des médias sociaux et par téléphone. « Dans certains scénarios courants que nous avons observés, le fraudeur utilise l’intimidation, par exemple, en se faisant passer pour une personne d’autorité de l’Agence du revenu du Canada ou de l’Agence des services frontaliers du Canada. Il peut même vous dire que vous serez arrêté si vous ne payez pas un certain montant. Dans d’autres scénarios, le fraudeur peut vous promettre des prix, une grande richesse, des vacances ou une voiture si vous versez d’abord certains frais cachés sous-jacents », indique le caporal Sanchez.

Voici des exemples de conseils du Centre antifraude que nous offrons lorsqu’on nous signale ce type d’incident :

  1. N'ayez pas peur de dire non

Ne vous laissez pas intimider par les tactiques de vente sous pression. Si un agent de télémarketing tente de vous convaincre d'acheter quelque chose ou de lui envoyer de l'argent immédiatement :

Méfiez-vous des demandes urgentes qui jouent avec vos émotions.

  1. Faites vos recherches

Vérifiez toujours que l'organisation avec laquelle vous faites affaire est légitime avant de prendre toute autre mesure :

Si vous recevez un appel ou des nouvelles d'un membre de votre famille qui a besoin d'aide, confirmez la situation en parlant à d'autres proches.

Méfiez-vous des fausses annonces, des annonces trompeuses et des faux courriels. Vérifiez toujours la légitimité de l'entreprise et de ses services avant de communiquer avec elle.

  1. Ne donnez pas de renseignements personnels

Méfiez-vous des appels non sollicités où l'on vous demande des renseignements personnels comme :

À moins d'être l'auteur de l'appel, vous ne savez pas à qui vous parlez.

Sachez comment protéger votre numéro d’assurance sociale (NAS).

Sachez à quoi vous attendre lorsque l’Agence du revenu du Canada communique avec vous.

  1. Méfiez-vous des frais initiaux

Bien des fraudeurs vous demanderont de payer des frais avant de recevoir des biens, des services ou un prix. Il est illégal pour une entreprise de demander des frais initiaux avant de vous accorder un prêt.

Sachez qu'au Canada, il n'y a pas de frais ni de taxes qui s'appliquent aux prix. Si vous gagnez quelque chose, vous le recevez gratuitement.

  1. Protégez votre ordinateur

Faites attention aux messages qui ont l'air urgents et qui apparaissent pendant que vous naviguez en ligne. Ne cliquez pas sur ces messages et ne composez pas le numéro fourni.

Aucune entreprise légitime ne vous appellera pour vous informer que votre ordinateur est infecté.

Certains sites Web, comme ceux où il est possible de télécharger de la musique, des jeux, des films ou du contenu réservé aux adultes, peuvent entraîner l'installation de virus ou de programmes malveillants à votre insu. Méfiez-vous aussi des courriels qui renferment des fautes d'orthographe et des erreurs de mise en forme et abstenez-vous de cliquer sur les pièces jointes ou les liens, car ils peuvent contenir des virus et des logiciels espions.

Assurez-vous d'avoir un logiciel antivirus et de garder votre système d'exploitation à jour.

Ne permettez jamais à quiconque d'accéder à votre ordinateur à distance. Si vous éprouvez des problèmes avec votre système d'exploitation, apportez-le à un technicien près de chez vous.

  1. Protégez vos comptes en ligne

En prenant les mesures suivantes, vous pourrez mieux protéger vos comptes en ligne contre la fraude et les fuites de données :

En cas de doute, demandez l’avis d’un ami ou d’un membre de votre famille, ou n’hésitez pas à appeler votre détachement local de la GRC pour demander de l’aide. Pour obtenir des renseignements supplémentaires, vous pouvez consulter le site Web du Centre antifraude du Canada à l’adresse suivante : www.antifraudcentre-centreantifraude.ca. Si vous avez été victime d’une fraude, veuillez communiquer avec votre service de police local et/ou signaler l’incident en ligne au Centre antifraude du Canada. 

Diffusé par :

Gend. Andres Sanchez Flores

Agent des relations avec les médias
GRC de Sidney North Sannich
sidney.rcmp-grc.gc.ca
Bureau : 250-656-3931
Télécopieur : 250-656-8139

Courriel : Andres.Sanchez@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :