L'alerte AMBER (America's Missing Broadcast Emergency Response) en Colombie-Britannique

Quand un enlèvement d’enfant satisfait aux critères établis, on émet une alerte AMBER dans le but de solliciter l’aide du public pour retrouver l’enfant sain et sauf. Le programme use des :

pour distribuer immédiatement une description de la victime de l’enlèvement, du ou des ravisseur(s) et du véhicule suspect. Grâce à l’assistance de milliers d’yeux, on espère que ce système d’alerte rapide incitera non seulement le ravisseur à libérer l’enfant pour éviter d’être arrêté, mais aussi le fera renoncer en premier lieu à commettre le crime. Les enlèvements commis par des inconnus sont rares en Colombie-Britannique.

Balançoire vide

L’alerte AMBER est un partenariat novateur à l’échelle de toute la province qui réunit :

Quand active-t-on l’alerte AMBER?

L’alerte AMBER n’est destinée qu’aux enlèvements d'enfants les plus graves et les plus pressants. On ne s’en sert pas dans les enlèvements par le père ou la mère, sauf si la vie de l’enfant est en danger. L’alerte AMBER peut être activée pour tout enlèvement qui satisfait aux critères, quel que soit le lien de parenté entre le ravisseur et la victime.

Une alerte AMBER ne peut être activée que par un membre d’un service de police ayant reçu l'autorisation de le faire et doit satisfaire à TOUTES les conditions suivantes pour l’activation:

Comment l’alerte AMBER fonctionne-t-elle?

La GRC respecte le protocole établi pour l’activation des alertes et use d’une application Web conçue expressément à cet effet qui avise simultanément tous les partenaires participants afin d’immédiatement :

La durée de l’alerte dépend des circonstances qui entourent l’enlèvement et varie d’un incident à l’autre.

Quel rôle le public joue-t-il?

Le stade initial de l’enquête sur l’enlèvement d’un enfant est critique. Chaque minute compte. La coopération des medias et du public est essentielle à la police. La détermination des policiers, à elle seule, ne suffit pas à garantir la sécurité de l’enfant. L’aide de la collectivité est indispensable. L’information obtenue rapidement au moyen d’une alerte AMBER peut aider la police à retrouver rapidement l’enfant enlevé et lui éviter tout danger.

L’alerte AMBER communique le message selon lequel les crimes contre les enfants sont intolérables et dans certains cas a servi à dissuader des personnes qui envisageaient de commettre un tel crime. L’alerte AMBER permet au public de coopérer avec la police et les médias pour rendre nos collectivités plus sûres. Le principal objectif est toujours de retrouver l’enfant sain et sauf.

Voici ce que vous pouvez faire pour vous rendre utile :

Toile de fond

En 1996, l’enlèvement et le meurtre brutal d’Amber Hagerman, âgée de 9 ans, a incité les habitants de la ville d’Arlington, au Texas, à unir leurs forces et à créer le programme AMBER (America’s Missing Broadcast Emergency Response) dans l’intention d’empêcher de tels crimes de se reproduire et de rehausser la sécurité des enfants dans la collectivité.

Le programme des alertes AMBER, lancé en Colombie-Britannique le 25 mai 2004, journée nationale des enfants disparus, a depuis lors prouvé son utilité comme outil d’application de la loi.

 

Date de modification :